Les passants

2005 — Collagraphie
21,25 x 15,75 po / 54 x 40 cm

Une certaine fatalité émane de l’œuvre Les passantsavec ses personnages en mouvement cerclés de couleurs oppressantes.  Si les pierres sous leurs pas supposent une certaine solidité, leurs formes dissoutes, leur graphie délicate, suggèrent que leur présence est éphémère, fugace tel que le veut toute destinée humaine.  L’artiste a ici utilisé la technique de la collagraphie, un procédé qui consiste à fixer sur un support rigide différents éléments texturés qui devront être peints ou encrés puis pressés sur un papier humide pour transférer par impression, le tramage et les formes de la matrice.

  • 2011
  • MATTHEY, Éliane